Santé féminine naturelle avec Fabienne Goddyn

La Courbe des Températures, ancêtre des MOC

Introduction

La méthode des températures est une technique de surveillance de la fertilité basée sur l’observation quotidienne de la température basale du corps. Dès le XIXème siècle, les médecins ont repéré que les femmes en âge fertile ont une courbe de température variable au cours du cycle. En conjonction avec d’autres signes corporels, elle permet de déterminer les phases fertiles et infertiles du cycle menstruel. 

Elle a été perfectionnée au milieu du XXème siècle par le Dr Döring pour renforcer sa fiabilité. L’amélioration suivante par le Pr Rötzer est à l’origine de la symptothermie, une approche holistique et naturelle de la gestion de la fertilité. 

Cet article vise à fournir une compréhension détaillée et accessible de la méthode des températures, en s’adressant à un public de femmes en âge de procréer, de professionnelles de la santé, et de partenaires impliqués dans des méthodes de fertilité naturelle.

La Méthode des Températures : Fondements et Fonctionnement

Comprendre la Température Basale du Corps

La température basale du corps (TBC) est la température du corps au repos complet, généralement mesurée immédiatement après le réveil et avant toute activité physique. 

Pendant le cycle menstruel, les fluctuations hormonales influencent cette température :

  • Phase folliculaire : Avant l’ovulation, la TBC est relativement basse en raison des niveaux élevés d’œstrogènes.
  • Ovulation : La libération de l’ovule par l’ovaire provoque un stress physiologique qui peut amener une légère diminution. Celle-ci est suivie d’une hausse de la TBC, marquant le début de la phase lutéale et la réussite de l’ovulation.
  • Phase lutéale : Après l’ovulation, la TBC augmente sous l’effet de la progestérone produite par le corps jaune.

Suivi et Interprétation de la Température

Pour utiliser la méthode des températures, il est crucial de suivre certaines consignes pour obtenir des mesures précises et cohérentes :

  1. Prise de température : Utiliser un thermomètre basal et mesurer la température chaque matin à la même heure, avant de se lever ou de boire.
  2. Enregistrement des données : Noter les valeurs sur un graphique ou une application dédiée, telle que Sympto Stars.
  3. Identification des patterns : Observer les variations de la température sur plusieurs cycles pour identifier les phases fertiles et infertiles.

Reconnaître les Phases du Cycle

  • Début du cycle : Températures basses et stables.
  • Ovulation : Une chute suivie d’une élévation de la TBC d’au moins 0,2°C qui se maintient pendant plusieurs jours. La définition de la montée avec l’écart fait partie des différences entre méthodes symptothermiques.
  • Phase lutéale : Températures plus élevées et relativement stables jusqu’à la fin du cycle.

Avantages de la Méthode des Températures

Connaissance et Autonomie

La méthode des températures permet aux femmes de mieux comprendre leur corps et leur cycle menstruel. En suivant leur température basale, elles peuvent identifier les jours fertiles et faciliter une conception..

Économie et Accessibilité

Contrairement aux méthodes médicales ou aux dispositifs hormonaux, la méthode des températures est économique et accessible. Elle ne nécessite qu’un thermomètre basal et une méthode d’enregistrement des données, tels un journal ou une application mobile.

Approche Naturelle et Non-Invasive

La méthode des températures est non-invasive et respecte les processus naturels du corps. Elle est souvent proposée par les médecins en préconception pour identifier rapidement si l’ovulation a bien lieu.

Limites et Défis

Précision et Rigueur

Pour être efficace, la méthode des températures nécessite une rigueur et une constance dans la prise de température et l’interprétation des données. Les fluctuations quotidiennes et les facteurs externes (stress, maladie, perturbations du sommeil) peuvent affecter la précision des mesures.

Phase d’Apprentissage

L’apprentissage de la méthode des températures peut prendre du temps. Il est recommandé de suivre des formations spécifiques, comme celles proposées par Fabienne Goddyn, pour acquérir une maîtrise complète de la technique.

Efficacité Relative

L’efficacité de la méthode des températures reste relative en contraception car les températures sont facilement perturbées par les stress physiologiques. Si la fiabiilité est en théorie forte de 98%, en pratique il y a presque 20% d’échec (https://www.questionsexualite.fr/choisir-sa-contraception/tous-les-modes-de-contraception/qu-est-ce-que-la-contraception-dite-naturelle) si bien l’OMS ne s’engage plus sur aucun chiffre ni en théorie, ni en pratique. https://cdn.who.int/media/docs/default-source/reproductive-health/contraception-family-planning/mechanisms-of-action-and-effectiveness-of-contraception-methods.pdf?sfvrsn=e39a69c2_1.

Quelques moniteurs de fertilité prévus pour faciliter la conception proposent encore des courbes automatiques, assorties de statistiques établies sur les cycles précédents pour améliorer la fiabilité de la méthode. 

La méthode Sympto ® propose un mode “Méthode des Températures renforcée” pour fermer les cycles en contrôle simple. Ce mode de secours n’est pas adapté à une contraception écologique.

Intégration avec la Symptothermie

Utilisation Conjointe des Signes Fertiles

Pour maximiser l’efficacité, la méthode des températures est maintenant utilisée en conjonction avec d’autres signes de fertilité, comme la qualité de la glaire cervicale et la position du col de l’utérus. Cette approche combinée est connue sous le nom de symptothermie.

Avantages de la Symptothermie

La symptothermie, en combinant plusieurs indicateurs de fertilité, offre une image plus complète et précise du cycle menstruel. Elle augmente la fiabilité de l’identification des phases fertiles et infertiles. C’est particulièrement utile pour les femmes avec des cycles irréguliers.

Formation et Ressources

Pour maîtriser la symptothermie, il est recommandé d’être formée par une conseillère certifiée, seul moyen d’atteindre la fiabilité de la méthode sans risque d’abandon ou de grossesse surprise.. 

Conclusion

La méthode des températures est une technique puissante et naturelle pour la gestion de la fertilité. En permettant une meilleure compréhension du cycle menstruel, elle offre aux femmes un moyen autonome et non-invasif de planifier une grossesse. Bien qu’elle nécessite une rigueur et un apprentissage initial, ses avantages en termes de santé et de bien-être en font une option précieuse pour celles qui cherchent des alternatives naturelles aux méthodes de contraception hormonale. Pour maximiser son efficacité, il est recommandé d’intégrer cette méthode dans une approche symptothermique, en s’appuyant sur des formations spécialisées comme celles proposées par Fabienne Goddyn.

Spread the love

1 réflexion sur “La Courbe des Températures, ancêtre des MOC”

  1. Ping : Le Syndrome de l’Élixir Fou: Mythe ou Réalité?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut